Muséum Interface de Médiation pour l'Environnement et les Sciences en ISère
Programme exploratoire, MIMESIS s’intéresse aux questions de représentation de la nature et du vivant, de la médiation scientifique et du numérique, des sciences participatives et du collectif, du rôle et des postures des différents acteurs (Muséums, associations, collectivités, etc.).

Dans un contexte médiatique, politique et social où l’urgence écologique est de plus en plus mise en avant, on observe depuis plusieurs années différentes initiatives, à l’échelle nationale ou plus locale, qui visent à augmenter l’implication de « chacun » dans la protection de la nature et de la biodiversité.

Le récit du tournant participatif des sciences et de la redéfinition du rôle de « citoyen » transforme progressivement la réflexion des acteurs qui œuvrent pour la protection de la nature et la meilleure connaissance de celle-ci. D’un modèle de diffusion de la connaissance, ils paraissent vouloir évoluer vers des modèles de coconstruction de celle-ci.

A travers les plateformes numériques de recueil de données naturalistes, ce récit du participatif rencontre également les représentations du web comme facilitateur de l’implication de tout individu.

A partir du concept de « médiation », MIMESIS se propose d’interroger les différents éléments qui coexistent à l’intérieur des dispositifs de recueils de données naturalistes : numérique, nature, injonction au participatif, savoirs, sciences, rôle de chacun des acteurs en présence.

En choisissant  d’entrer par le terrain de la plateforme Nature-Isère, on pose aussi la question du rôle des institutions culturelles, ici le Muséum d’histoire naturelle grenoblois, dans cette redéfinition de la place des publics (ou des « citoyens » ?) et des modèles d’accès, de transmission, de construction, des savoirs naturalistes.

Pour en savoir plus

Soutenu dans le cadre de l’appel à projets IDEX Université Grenoble Alpes, Initiatives de Recherche Stratégiques (IRS) – Année 2019/2020
 
Mis à jour le 12 avril 2021