Contenu

[ Université Grenoble Alpes ]

Recherche avancée

U3GRE U3GRE

Accueil > Axes de recherche > Programmation par axes


  • Version PDF

Humanités et numérique : les dispositifs d’accès aux documents

Mis à jour le 10 mai 2016

Action de recherche 7

Humanités, au pluriel, renvoie à l’ancien et au nouveau, au rapport entre l’homme et le monde, que l’on retrouve entre autres dans la littérature, la philosophie, le cinéma, la photographie, l’image documentaire. Pour y accéder l’individu passe de plus en plus fréquemment par des dispositifs numériques complexes, intermédiaires de fait entre l’objet culturel et lui. La dialectique entre « humanités » et « numérique » permet d’explorer les glissements d’ordre politique, économique et technique qui s’opèrent dans ce domaine.

Coordinateurs: Jean-Stéphane Carnel et Aude Inaudi

Cette action de recherche, en lien avec les bibliothèques et les archives publiques mais aussi l’Ecole et l’université, observe comment se construisent ces dispositifs dans le cadre institutionnel. Elle  analyse comment leurs configurations sont influencées par le substrat social dans lequel ils sont utilisés. Elle étudie particulièrement deux objets, l’image animée ou non et le livre (entendu au sens large  de support de lecture) selon deux approches complémentaires.

D’une part l’action de recherche explicite les conséquences de l'organisation des fonds (audiovisuels et textuels) sur la réutilisation des images et des textes à partir de différents terrains d’analyse : la  littérature, la télévision, la sphère scientifique, en particulier les images d’astrophysique et celles de la médecine. Elle s’attache à révéler comment ces dispositifs ont une répercussion directe sur les  représentations intellectuelles et sur les représentations visuelles recyclées à partir de ces dispositifs, les fonds se structurant en privilégiant certaines formes aux dépens d'autres.

D’autre part, elle explore la place réelle ou imaginaire occupée par l’usager des dispositifs dédiés à la lecture et à l’image. Elle questionne la possibilité pour les institutions publiques de poursuivre leur  mission en proposant des fonds vivants, reflets du passé et du présent,Elle appréhende la dimension éthique et sociale des choix effectués, et pose la question de l’accessibilité pour des publics en  situation spécifique (handicap par exemple).

Les recherches s’appuient sur le recueil et le traitement de traces d’usages, sur l’organisation des dispositifs numériques, sur l’étude des interactions entre acteurs du document, dispositifs et usagers.  Elles s’inscrivent dans une démarche empirique. L’objectif est aussi de contribuer à une réflexion d’ordre méthodologique sur l’articulation entre traces informatiques, discours et pratiques au sein des  sciences de l’information et de la communication, voire d’aboutir à des préconisations, dans la production, la diffusion ou l’accès à des documents numériques.

Les travaux sont menés en concertation  avec des partenaires institutionnels (bibliothèques publiques, réseau CANOPE, établissements scolaires ou universitaires). Des temps d’expérimentation sont prévus ainsi que des temps d’échanges et  de collaborations entre différentes équipes de recherche et de professionnels.

Valorisation : Cette action de recherche donnera lieu à la mise en place d’un séminaire de recherche au sein du laboratoire. Celui-ci aura pour enjeux la confrontation des différents objets et contextes  d’études, ainsi que l’élaboration de la méthodologie de recherche à mettre en oeuvre. A la suite de ce séminaire, une journée d’étude sera planifiée, qui donnera lieu à la publication des résultats de recherche obtenus.
  • Version PDF

INFO +

Consultez la liste complète des actions de recherche
GRESEC - Université Stendhal Grenoble 3 - Institut de la Communication et des Médias
11, avenue du 8 mai 1945 - BP 337 - 38434 Échirolles Cedex