Contenu

[ Université Grenoble Alpes ]

Groupe de recherche sur les enjeux de la Communication Groupe de recherche sur les enjeux de la Communication

Accueil > Axes de recherche > Contrats de recherche


  • Version PDF

Contrats de recherche

Mis à jour le 15 décembre 2020

Les chercheurs du GRESEC sont engagés dans plusieurs types de recherche finalisée tant au niveau local qu'international. Voici les principaux contrats qui mobilisent actuellement les membres du GRESEC.

Projet PEANUTS


Précarité Etudiant.es Alimentation Nutrition UniversiTé Santé : étude en information-communication

Responsable scientifique: Viviane Clavier (GRESEC)
Membres associés: Bardou-boisnier Sylvie (GRESEC), Borel Anne-Laure (HP2), Chauviat Aude (GRESEC), Couturier Karine (LBFA), Demeilliers Christine (TIMCE-IMAG), Ginoux Clément (SENS), Isoard Gautheur Sandrine (SENS), PaganellI Céline (LERASS), Pailliart Isabelle (GRESEC), Sarrazin Philippe (SENS)

Résumé:

Le projet PEANUTS prend place dans le contexte de diffusion des campagnes d’information, de communication et d’éducation nutritionnelle impulsées par les diverses instances publiques en charge de la santé de la population. Il s’intéresse à un public jeune : les étudiants de 18 à 25 ans et a pour objectif de décrire les formes de précarité alimentaire et nutritionnelle des étudiants à l’université ; d’appréhender la nature des activités physiques pratiquées par ces publics durant leur temps libre ; d’analyser les dispositifs d’information et de communication et d’identifier les acteurs qui interviennent dans le domaine de l’alimentation ; d’étudier les pratiques d’information sur les sujets d’alimentation et de santé. L’originalité du projet PEANUTS est de s’intéresser à une population qui a bénéficié par le passé d’une éducation à la nutrition dans le cadre scolaire et qui vit ses premières expériences d’autonomie, parfois douloureusement. Le projet a une visée exploratoire et innovante et s’inscrit dans l’axe stratégique de l’UGA consacré à la qualité de vie étudiante, à l’attractivité des services offerts sur le campus et à la connaissance des conditions de vie de ces populations.

Soutenu dans le cadre de l’appel à projets IDEX Université Grenoble Alpes, Initiatives de Recherche Stratégiques (IRS) – Année 2019/2020

Projet MIMESIS


Muséum Interface de Médiation pour l'Environnement et les Sciences en ISère

Responsable scientifique : Emilie Kohlmann (GRESEC)
Membres associés: Marie Cambone (GRESEC), Catherine Gauthier (GRESEC), François Munoz (LECA), Camille Bernard (LIG), Céline Granjou (LISIS), Coralie Mounet (PACTE)

Résumé : Projet exploratoire, MIMESIS s’intéresse, entre autres, aux questions de représentation de la nature et du vivant, de la médiation scientifique et du numérique, des sciences participatives et du collectif, du rôle et des postures des différents acteurs (Muséums, associations, collectivités, etc.).

Pour en savoir plus

Soutenu dans le cadre de l’appel à projets IDEX Université Grenoble Alpes, Initiatives de Recherche Stratégiques (IRS) – Année 2019/2020

Programme MAESTRO


Montagne, communication et astronomie : enjeux publics autour des sciences et du tourisme

Équipe de recherche : Mikaël Chambru (Labex ITTEM / GRESEC, UGA), Cécilia Clayes (LPED, AMU), Quentin Daveau (Labex ITTEM / GRESEC, UGA), Aphélie Savarino (Labex ITTEM / GRESEC, UGA)

Résumé:

Se déroulant sur la période 2019-2021, ce programme s'intéresse à deux projets de mise en tourisme de la culture scientifique dans le Dévoluy et le Queyras (Hautes-Alpes). Il a un triple objectif. Premièrement, analyser les enjeux publics autour de la diffusion de la culture scientifique et de la mise en avant du patrimoine scientifique dans les territoires de montagne. Deuxièmement, documenter comment un problème devient public et la spécificité de ce processus dans un territoire de montagne. Troisièmement, saisir la place de la communication dans ces relations « sciences-société » et dans ses formes d’inscription matérielle à travers leur ancrage territorial.

Carnet de recherche
Sur twitter : #MASTEROgre

Projet financé par le LabEx ITTEM – Innovation et Transitions Territoriales en Montagne (ANR-10-LABX-50-01) dans le cadre du programme Investissements d’Avenir géré par l’Agence Nationale de la Recherche.
 

Projet MELODI

 
MEdias LOcaux, Démocratie et Internet: modèles socio-économiques et politiques éditoriales

Responsable scientifique: Emmanuel Marty
Membres du projet: Vincent Billich (GRESEC), Jean-Marc Frarncony (GRESEC), Isabelle Gailliard (LARHRA), Roselyne Ringoot (GRESEC), Chloë Salles (GRESEC), Laurie Schmitt GRESEC), Agnès Tutin (LIDILEM)

Résumé:

Dans un contexte de crise polymorphe de la presse quotidienne régionale (PQR) étroitement corrélée au développement d’internet, on assiste depuis la fin des années 2000 à la création de « nouveaux » médias locaux venant briser la situation quasi monopolistique, historique, des titres de PQR sur leurs zones de diffusion. Parmi ces nouveaux entrants, certains sont nativement numériques (parfois appelés « pure players ») tandis que d’autres, au contraire, parient sur l’importance du papier. Beaucoup sont en tout cas portés par la volonté de certains journalistes de revitaliser un débat public local qu’ils accusent parfois explicitement la PQR d’avoir rendu atone, du fait de routines professionnelles ancrées, voire d’une trop forte proximité avec les pouvoirs économiques et politiques locaux.
Le projet MELODI entend alors questionner la capacité de ces « nouveaux » médias locaux à renouveler à la fois le lien aux publics et les sources et processus d’alimentation du débat démocratique dans leur territoire de diffusion, alors même qu’ils sont adossés à des modèles économiques encore précaires. Il se fixe plus précisément pour objectif d’identifier les liens entre les modes de structuration socio-économique des médias locaux et leur aptitude à renforcer le pluralisme et la relation à leurs publics.

Soutenu dans le cadre de l’appel à projets IDEX Université Grenoble Alpes, Initiatives de Recherche Stratégiques (IRS) – Année 2018/2019
 

ImaNum


Images et écritures numériques au prisme des pratiques culturelles et sociales

Responsable scientifique: Florence Andreacola
Membres du projet : Caroline Angé (GRESEC), Jean-Marc Francony (GRESEC), Anne-Marie Granet (LARHRA), Glen Cougoulat (GRICAD)

Résumé : 

L’objectif de cette recherche est d’étudier précisément les formes de médiatisation des pratiques culturellesen s’appuyant sur les images produites et circulant sur les réseaux sociaux numériques. Les questionnements portent sur l’identification et l’analyse de ces images quant à leurs statuts, leurs contextes de production et leurs formes à l’aide d’un appareil méthodologique expérimental entre sciences humaines et sociales et science des données. 

Soutenu dans le cadre de l’appel à projets IDEX Université Grenoble Alpes, Initiatives de Recherche Stratégiques (IRS) – Année 2017/2018
 

Projet COMMUNICARE


Communiquer et Organiser des stratégies COMMUNes pour l'Implication du publiC A propos des RisquEs

Responsable scientifique : Jean-Philippe De Oliveira (Gresec)
Equipe : Mikaël Chambru (Gresec), Benoit Lafon (Gresec), Isabelle Pailliart (Gresec)
Décembre 2017-Décembre 2020

Résumé:

Le projet de recherche « COMMUNICARE » vise à établir un diagnostic des stratégies de communication mobilisées pour sensibiliser, prévenir, agir auprès des populations sur les risques liés à leur territoire. Il s'agit du WP2 du méta-projet CORESTART (CO-Construire la REsilience des Territoires Alpins face aux Risques dits naTurels dans un contexte de changement climatique).

Pour en savoir plus

Soutenu dans le cadre du Programme opérationnel inter-régional du massif des Alpes (POIA – FEDER) 2014-2020

CDP Trajectories


Scénariser les socio-écosystèmes alpins en mutation

Coordination scientifique : Sandrine Anquetin (IGE), Nicolas Buclet (PACTE) et Sandra Lavorel (LECA).

Résumé:

L’objet de ce projet consiste à améliorer la connaissance des interactions entre les sociétés humaines et leur environnement dans les régions alpines.
Face aux enjeux de développement durable, il convient de construire des politiques publiques éclairées par une meilleure compréhension des phénomènes d’adaptation et de co-évolution entre sociétés humaines et milieux. Ce projet vise à favoriser l’émergence d’une méthodologie innovante et interdisciplinaire, à travers les croisements entre sciences de la nature, géosciences, sciences de l’ingénieur et sciences humaines et sociales.

Pour en savoir plus

Soutenu dans le cadre de l’appel à projets 2016 IDEX CDP

CDP Cosmethics


À la confluence entre beauté et santé, de la molécule aux pratiques sociales

Responsable scientifique: Anne-Marie Granet-Abisset (LARHRA)

Résumé:

Il s’agit dans ce projet d’affiner l’analyse des modèles sociaux et culturels de la « jeunesse éternelle » et de la «peau idéale » qui sous-tendent un secteur économique majeur en France, concurrencé au niveau international et soumis à des questions en termes de risques pour la santé. Pour ce faire, il faut comprendre les mécanismes de la pigmentation, les perceptions qu’ont les acteurs des produits; compléter la cosmétothèque des savoirs et savoir-faire cosmétiques, (cosmétopée); enrichir les outils de cosmétovigilance, élaborer une filière analytique des produits.
Le projet s’appuie sur une équipe originale unissant les disciplines suivantes: histoire, gestion, psychologie, sciences de l’information et de la communication, chimie-biologie, pharmacie et santé publique.

Pour en savoir plus

Soutenu dans le cadre de l’appel à projets 2017 IDEX CDP

CDP Origin Of Life


Émergence de la vie sur Terre, et au-delà ?

Responsable scientifique: Xavier Delfosse (IPAG)

Résumé:

Le projet Origin of Life s’intéresse à la compréhension des processus chimiques « avant la vie » sur Terre, à la définition des conditions d’habitabilité des astres du Système solaire et des exoplanètes et à la détection des astres sur lesquels nous pourrons tester la présence de vie dans un futur proche. Ces thèmes placent la Terre dans son contexte (un astre habitable parmi d’autres) et, de ce fait, impliquent une réflexion du point de vue communicationnel. Le GRESEC est la seule équipe SHS impliquée dans ce projet, qui pose des questions majeures dans le domaine des rapports entre industries médiatiques, connaissances scientifiques et rapport de ces dernières aux publics.

Pour en savoir plus

Soutenu dans le cadre de l’appel à projets 2017 IDEX CDP

  • Version PDF

GRESEC - Université Grenoble Alpes - Institut de la Communication et des Médias
11, avenue du 8 mai 1945 - BP 337 - 38434 Échirolles Cedex